OISEAU_LE_MARTIN


Ci-dessus l'oiseau "LE MARTIN"

Martin est le nom vernaculaire de plusieurs espèces d'oiseaux dans les familles Alcedinidae et Sturnidae.  Les espèces de deux familles ne se ressemblent pas visuellement même si leur nom est identique. Pour les martins-pêcheurs ou chasseurs, ce terme dérive de martit alors que pour les Sturnidae, des passereaux dentirostre plus petit que le merle, l'origine du terme n'est pas connue. A noter que le terme martin, introduit probablement par le normand, est utilisé pour dénommer bon nombre d'hirondelles en anglais.

Bonsoir mes amies (is). Ce soir je vais vous parler un peu des zanimaux à la Réunion, oiseaux, insectes ... et je vais bien sûr terminer par des recettes de cuisine.

animbisous

Mais avant je voulais faire des petits clins d'oeils à des amies (is) blogueuses, blogueurs, juste en passant, et les remercier pour leurs gentils messages laissés sur mon blog et notamment pour certaines (ns) qui se reconnaîtront de citer gentiment mon blog sur leur blog, etc...

Bien entendu il y a d'autres blogs tous aussi beaux (dans mes liens ou non), mais je ne peux pas tous les citer, ce serait trop long, ne m'en veuillez pas, sachez que je vous aime toutes et tous :

Nicole Passions - http://nicolepassions.canalblog.com

Pascale et ses 2 blogs : http://cestcommechat.canalblog.com  et http://pascalevdb.canalblog.com

Framboise : http://44framboise.canalblog.com

Marine : http://vireusegate.canalblog.com

Maria : http://creabidulemaria.canalblog.com   

Audrey : http://audideos.over-blog.com

Gege : http://monreveenchante.canalblog.com

Armelle : http://cucinadinonna.canalblog.com

Jouhayna : http://jouhayna.canalblog.com

Mic : http://micsolaire.canalblog.com 

Le Chouan : http://lechouan.canalblog.com

Marco : http://marcocuisine.canalblog.com

 

oiseau_TEC_TEC

Ci-dessus l'oiseau "LE TEC TEC"

Tec-tec oiseau endémique de La Réunion. Le Tec-tec, ou Tariet de la Réunion, est un petit oiseau rond familier des promeneurs de la Réunion. La femelle est beige avec un ventre clair.

OISEAU_CARDINAL

Oiseau "LE CARDINAL"

Le cardinal vit en couple ou seul durant la reproduction, en petite bande hors de cette période. Il fréquente toutes les zones de basse et moyenne altitude. Le cardinal se nourrit d'insectes ou de graines. Le mâle aime se percher au sommet d'une branche pour dominer son territoire et chanter. Le cardinal vit harmonieusement avec les autres oiseaux de l'île.
Le cardinal nidifie d'octobre à mai. Le nid est une boule finement composé par le mâle avec une ouverture ronde sur le haut abrité par un auvent. Il est construit le plus souvent en haut d'un arbre. Les oeufs sont d'un beau bleu pâle.

Le cardinal est présent partout sur l'île jusqu'à 2000 mètres d'altitude. Il n'aime pas les forêts. Il a été introduit de Madagascar.

L_oiseau_vert

L'oiseau "VERT"

L'oiseau vert ou zostérops de la Réunion (Zosterops olivaceus) est aussi appelé oiseau-lunettes vert.

A La Réunion, il existe 2 espèces d'oiseaux lunettes (Zostéropidés) : Le Zosterops olivacea, oiseau lunette vert et le Zosterops borbonica, oiseau blanc.

LE_GOBE_MOUCHE

INSECTE "LE GOBE MOUCHE"

Cette petite araignée Gobe mouche Plexippus paykulli, est très commune à La Réunion. Son nom réunionnais vient du fait de sa rapidité à sauter sur une mouche pour la dévorer. Elle ne tisse pas de toile.

insecte_phasme

INSECTE "PHASME"

A la REUNION les phasmes se trouvent essentiellement dans les forêts de bois de couleurs des bas et des hauts. Toutefois, une espèce Sypiloidea sypilus se rencontre couramment dans les jardins. Il existe au moins cinq espèces de phasmes à la REUNION. Phasme en grec signifie fantôme, car ces insectes ont la particularité de se confondre avec la végétation qui les abrite.

BEBETE_ARGENT

BEBETE "ARGENT"

Les Réunionnais attribuent à ce coléoptère la vertu de rendre riche d'où son nom créole Bébête l'argent. Le protaetia aurichalcea possède une première paire d'ailes, élytres, cornée qui forme une gaine pour la seconde paire, divisée en droite ligne au milieu du dos. Son corps est divisé en trois segments et il a trois paires de pattes. Bébête l'argent est commun à La Réunion en basse altitude, il se nourrit de fruits pourris et de pollen. Sa larve est présente dans l'humus du sol.   

GUEPE_R_union

LA GUÊPE DE LA REUNION

La Polistes hebraeus est une guêpe sociale originaire de la savane des flancs ouest de l'île de La Réunion. Elle est également capturée dans les zones habitées. La guêpe est un insecte bien adoptée dans la vie des habitants de la Réunion puisque ses larves, grillées, font partie de la cuisine locale, elles se récoltent en groupe avec le nid, habituellement, elles sont consommées frites.

ARAIGNEE_BABOUC

ARAIGNEE "BABOUC"

Il n'y a pas d'araignées dangereuse à la Réunion, néanmoins l'araignée nocturne appelée localement Bibe ou Babouc, Heteropoda venatoria, inflige souvent des morsures assez douloureuses. La Bibe fait souvent peur aux touristes à cause de sa taille impressionnante, elle se réfugie volontiers dans les maisons et la nuit part à la recherche des blattes ou cancrelats dont elle  se nourrit. Elle bondit sur le cancrelat qui est paralysé presque instantanément par la morsure. La babouk est une espèce chasseuse qui ne construit pas de toile.

 

Araign_e_NEPHILA

ARAIGNEE "NEPHILA"

Néphila araignée les Bibes de la Réunion Vous rencontrerez souvent  dans les hauts de l'île de la Réunion, de grosses araignées jaune et noire, Néphila, suspendues à de gigantesques toiles, souvent dans les arbustes et arbres. Ces araignées sont appelées Bibe. Malgré leur air menaçant, elles sont inoffensives. Il existe deux espèces de Bibes à la Réunion. La première, Néphila inaurota, a le dessus de l'abdomen jaune soufre et la seconde, Néphila nigra, a l'abdomen entièrement noir. La Néphila est une grande araignée qui peut mesurer jusqu'à 20cm.

CAMELEON 

Celui-ci vous le connaissez, je vous en ai déjà fait découvrir :

LE CAMELEON ou l'ENDORMI 

Le caméléon a été introduit à la Réunion, ce reptile est actuellement protégé, il s'agit de "L'endormi" ou Caméléon panthère qui se singularise par un corps compressé latéralement et orné sur le dos et la tête de petites crêtes. Il doit sa couleur verte à la diffusion de la lumière à travers des cellules épidermiques superficielles. Il mesure entre de 25 à 40 cm, le mâle est de couleur vert, la femelle ocre, orange. 

MARGOUILLAT_GECKO

LE MARGOUILLAT

Ce lézard de la famille des Gekkonidaes appelé communément à la Réunion Margouillat  est présent dans de nombreuses cases réunionnaises, il se nourrit d'insectes. Le petit Margouillat aime vivre là où les hommes se sont installés. Dans la journée, il se cache derrière ou sous les meubles de la maison, dehors on le trouve dans les tas de bois, bien à l'ombre car il n'apprécie guère les séances de bronzage. En effet, le margouillat est albinos et ne peut donc pas s'exposer au soleil. Animal nocturne, il sort à la tombée de la nuit, attiré par la lumière des  lampes. Il part alors chasser les papillons de nuit, les moustiques et autres insectes, ses mets favoris.

mousticos_aedes

MOUSTIQUE "AEDES"

Les moustiques de la famille Aedes sont les vecteurs de la maladie en Afrique sub-saharienne, en particulier Aedes aegypti et Aedes africanus. La famille Aedes aegypti, d'origine africaine, est le vecteur habituel dans des épidémies urbaines en Afrique et en Asie. Dans les savannes et les forêts de l'Afrique tropicale, le virus est transmis par des moustiques Aedes des sous-genres furcifer, africanus.
A la Réunion, Aedes africanus n'est pas repertorié. Bien qu'étant le "suspect habituel" dans les épidémies de Chikungunya, Aedes aegypti est peu susceptible d'être un vecteur à La Réunion, car depuis les campagnes de traitements intradomiciliaires au DDT dans les années 50, il ne persiste que des petites populations sauvages se développant dans les creux des rochers et ne piquant pas l'homme
 

TORTUE

Et enfin pour terminer avec mes zanimaux et zinsectes (ail, ail, ail !!!) :

LA TORTUE

La présence de tortue est devenue exceptionnelle sur les plages de la Réunion. Saint-Leu, offre l'occasion de les découvrir, grâce au Centre  d'Etude et de Découverte des Tortues Marines de la Réunion. En 2004, Exceptionnel ! La naissance d' une centaine de tortues sur une plage de l'île de La Réunion, cet évènement ne s'était plus produit à cet endroit depuis une bonne soixantaine d'années. 60 à 80 jours sont nécessaires avant de voir éclore des œufs de tortues.


Et maintenant place à deux recettes (une entrée et un dessert)

(recettes tendances "nouvelle cuisine" imprégnées des parfums des marchés réunionnais)

CROUSTILLANT DE TAKAMAKA

Croustillant_de_TAKAMAKA_LA_REUNION

Croustillant de chèvre de Takamaka sur lit de verdurette ou sur ratatouille et ananas

  • 1 bûchette de chèvre de Takamaka (ou une buchette de chèvre que vous trouvez en métropole)

  • 100 g de gruyère râpé

  • 100 g de semoule fine

  • 1 jaune d'oeuf

  • 1 oignon

  • 1 gousse d'ail

  • 1 botte d'oignons verts

  • Sel et poivre du moulin

  • 4 feuilles de brick

  • 2 salades ou salades mélangées

  • 8 cl d'huile de noix ou d'arachide

  • 2 cl de jus de citron

  • 1 tomate ou 200 g de ratatouille

  • 1 ananas Victoria

Mélanger avec une fourchette le chèvre et le gruyère râpé. Ajouter la semoule, le jaune d'oeuf, l'oignon et l'ail hachés très fin, l'oignon vert émincé et assaisonner selon votre goût.

Mettre à plat les 4 feuilles de brick et partager la mousse de chèvre au centre de chaque feuille. Refermer en forme d'aumônière avec un cure-dent et mettre au four 10 minutes à 160°.

Dressage : mettre la salade assaisonnée d'huile et de citron au centre de l'assiette. Enlever le cure-dent du croustillant. Le disposer sur la salade et ajouter la tomate en quartiers.

Pour la présentation avec la ratatouille : mettre le croustillant sur un lit de ratatouille à laquelle on aura rajouté des dés d'ananas.


PARFAIT GLACE

PARFAIT_GLACE_LA_REUNION

Parfait glacé à l'ananas Victoria, son sorbet au goyavier, sucre tiré.

  • 300 g de sucre blanc

  • 100 g d'eau

  • 150 g de blanc d'oeuf

  • 400 g de crème montée

  • 250 cl de purée d'ananas

  • 250 cl de purée de goyavier

  • 75 g de glucose

  • 100 g de fondant

  • 50 g de chocolat noir

  • Menthe fraîche

  • 50 cl de sorbet goyavier

MERINGUE à l'italienne : faire bouillir le sucre blanc avec l'eau jusqu'à 110  (un thermomètre à sucre est nécessaire). Monter les blancs d'oeuf et continuer à tourner en versant petit à petit le sucre à 110°.

Voilà votre meringue à l'italienne est prêtre.

PARFAIT : une fois votre meringue refroidie, incorporer dans une moitié et avec délicatesse 200 g de crème montée, la purée d'ananas et procéder de la même façon pour la purée de goyavier dans la moitié restante de meringue. Mouler ensuite dans des emportes pièces en disposant les deux appareils par couches successives pour obtenir un léger marbrage, puis réserver au congélateur.

CARAMEL : disposer dans une casserole le glucose et le fondant et laisser cuire le tout jusqu'à légère coloration, puis disposer votre casserolle dans un bac d'eau froide pour stopper la cuisson de votre sucre. Réaliser les décors en sucre tiré.

DECOR au cornet : faire fondre le chocolat au bain marie, puis le disposer dans un cornet pour réaliser les décorations suivant votre inspiration.

DRESSAGE : au moment de servir, décercler les parfaits glacés et ajouter dessus une belle boule de sorbet goyavier. Décorer avec le chocolat, le sucre tiré et la menthe fraîche.


BONNE_NUIT

et bon dimanche, je vous souhaite tout plein de bonheur et à bientôt.

Je vais terminer par une photo de chat, mais c'est pour dire au revoir, car ce magnifique chat d'amis est parti rejoindre les anges ce lundi suite à une maladie qui l'a emporté en quelques jours, un dernier hommage à NOIRAUD et plein de courage et bisous à Virginie, Christian et les 2 enfants.

NOIRAUD_armoire

TRADUIRE CE BLOG